Acquisition de permis de homard par des investisseurs étrangers : l’inquiétude est présente chez les pêcheurs indépendants du Canada

Actualités, Nouvelles, Pêche
0

Des investisseurs étrangers veulent s’approprier des permis de pêche au homard de la Nouvelle-Écosse, et ce, malgré le fait que Pêches et Océans Canada (MPO) ait aboli les accords de contrôle en 2014.

Ils ont récemment fait paraître une petite annonce dans deux publications publicitaires, le Lobster Bay Shopper et le Clare Shopper, offrant de racheter les permis de pêcheurs des zones 33, 34 et 35 prêts à prendre leur retraite.

Ils sont attirés par la croissance de l’industrie canadienne de la pêche, dont les exportations ont augmenté de 50% ces 15 dernières années, analysait le président de la Fédération des pêcheurs indépendants du Canada, Christian Brun, soit quelques jours avant qu’il ne perde la vie dans un accident tragique le 5 décembre. Monsieur Brun ne s’inquiétait pas moins de leur initiative qui va à l’encontre des  politiques d’indépendance des flottilles et de capitaine-propriétaire. «Si on a quand même le courage de faire des annonces publiques pour un geste ou une initiative qui irait complètement à l’encontre des politiques sur les pêches, c’est que les politiques ne suffisent pas», disait-il.

La Fédération presse donc le ministre LeBlanc d’enchâsser ses politiques de préservation de l’indépendance des flottilles dans la Loi sur les pêches. Selon son secrétaire, O’Neil Cloutier, il en va de la survie des communautés côtières du pays. «Si, par exemple, on s’aperçoit qu’il n’y a rien qui bouge, bien on parle de MRC, on parle de municipalités qui vont voir littéralement les revenus nets de la pêche sortir de la région parce que les permis sont contrôlés par les étrangers», affirme monsieur Cloutier

Pour sa part, le cabinet du ministre du MPO nous dit que le ministère a déjà renforcé, l’an dernier, les mesures visant à s’assurer que les transferts de permis respectent les exigences établies.

REPÈRE – page 34 – Volume 29,6 – Décembre 2016 – Janvier 2017

300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 ZF
300 x 250 Trinav
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Raymarine
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 BAPAP
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Polymos

À propos de l'auteur : 

Hélène Fauteux

Hélène Fauteux, journaliste et coordonnatrice de la salle des nouvelles de CFIM, la radio communautaire des Îles-de-la-Madeleine depuis 29 ans. Je collabore à Pêche Impact depuis les premières heures du journal. Diplômée de l'Université Concordia, à Montréal, où je me suis spécialisée en presse électronique, au sein des facultés de communication et de journalisme. J’ai fait mes premières armes dans la presse écrite pendant mes études, au Canada français, à l'hebdo du Haut-Richelieu. Depuis j’habite dans l'archipel madelinot où elle j’ai épousé un pêcheur de homard et j’ai développé une solide expertise du secteur des pêches et de la mariculture, épine dorsale de l'économie locale.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net