Les négociations sur le prix déjà commencées

Actualités, Nouvelles, Pêche
0
Les pêcheurs et les usines du Grand Gaspé ont tenu une première rencontre de négociations le 12 février. Les années précédentes, ils avaient plutôt entamé les négociations dans la deuxième moitié du mois de mars, alors que la pêche commence le 1er avril. «On a déposé une méthode de fixation des prix, une grille de prix avec un pourcentage du prix obtenu sur le marché. Si ça monte, tout le monde monte», indique Jean-Paul Gagné, le négociateur des usines. Le directeur de l’Office des pêcheurs de crevette du Grand Gaspé, Patrice Element, affirme que les pêcheurs «ne sont pas fermés à l’idée, mais il faut que ce soit intéressant pour les pêcheurs». M. Element s’attend à ce que les prix de la crevette sur les marchés augmentent en 2018. «Essentiellement parce que les volumes de capture ont diminué continuellement dans le monde depuis quatre ou cinq ans. Et cette année, il n’y a pas d’inventaires ou à peu près pas.» En 2017, pêcheurs et transformateurs se sont entendus sur des prix fixes de 1,19 $ la livre pour la grosse crevette, 0,99 $ pour la moyenne et 0,85 $ pour la petite. Dans les faits, les pêcheurs ont obtenu un prix moyen d’environ 1 $ la livre si l’on inclut la crevette rejetée, et de 0,95 $ la livre si on l’exclut du calcul. Les deux parties s’étaient promis de commencer les négociations tôt en 2018, pour éviter de retarder le début de la saison. En 2017, une entente avait été conclue le 16 mai. GASPÉ-NORD – page 3 – Volume 31,1 – Février-Mars 2018

300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Polymos
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 BAPAP
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 x 250 Trinav
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Raymarine
300 X 250 ZF

À propos de l'auteur : 

Geneviève Gélinas

Geneviève Gélinas travaille comme journaliste pour Graffici et à la pige principalement pour Le Soleil et The Spec. Elle se fait un plaisir de plonger dans le monde des pêches et de l’aquaculture plusieurs fois par année pour le compte de Pêche Impact. Elle s’est fixée à Gaspé pour de bon en 2002, après des études à l’Université de Montréal où elle a complété un certificat en journalisme et un baccalauréat en musique. Née et élevée à Yamachiche en Mauricie, rien ne la destinait à faire sa vie en Gaspésie, sinon des racines à Mont-Louis côté maternel. Elle a débarqué ses bagages à Gaspé, en 2002, et ne les a plus refaits depuis, sinon pour voyager avec son conjoint et leurs deux jeunes Gaspésiens, de souche ceux-là!

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Mot de passe oublié?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net