Un futur lumineux pour la pêche au crabe?

Actualités, Nouvelles, Pêche, R&D
0
Assumant une facture de plus en plus salée pour l’achat de leurs appâts, les pêcheurs de crabe des neiges recherchent de façon active, avec l’aide de Merinov, d’autres moyens d’attirer le précieux crustacé. Près de 15 % de leurs revenus bruts seraient consacrés à l’achat d’appâts traditionnels, soit le hareng et le maquereau. En plus d’être dispendieuses, ces espèces de poissons fourrages, qui entrent dans l’alimentation d’autres poissons, se font de plus en plus rares. Afin d’affronter ces deux problèmes majeurs, une réflexion a donc été menée pour développer d’autres techniques de pêche qui réduiraient les coûts de fonctionnement. Faisons la lumière sur l’une d’entre elles. UN HISTORIQUE CONCLUANT La pêche à l’aide de lumière remonte à un lointain passé. Apparemment, un homme muni d’une torche aurait constaté par le fruit du hasard (comme bien des découvertes) que les poissons affluaient vers une rive éclairée. Plusieurs études beaucoup plus récentes ont aussi démontré la pertinence d’avoir recours à la lumière comme moyen d’attraction en pêche. En 2014, une équipe du Memorial University de Terre-Neuve et Labrador a obtenu des résultats satisfaisants. Elle a observé une augmentation des prises de crabe des neiges de l’ordre de 50 à 70 % lors de l’utilisation de lumière combinée à l’emploi d’appâts traditionnels. Au tour maintenant de Merinov, d’éclaircir la question. La pêche à l’aide de lumière apparaît-elle au Québec comme une solution innovante en contexte de pêche commerciale au crabe des neiges? AVEC OU SANS DEL? LÀ EST LA QUESTION Avec l’aide de l’Office des pêcheurs de crabe des neiges de la zone 16, des scientifiques de Merinov ont réalisé des tests en mer afin d’évaluer le potentiel lumineux. Durant la saison de pêche commerciale 2017, ils ont pêché sur la Côte-Nord avec des diodes électroluminescentes, plus communément appelés DEL. Trois casiers types ont servi à l’étude.
  1. Un casier témoin rempli d’appâts traditionnels : trois à quatre sacs d’appâts pour environ             5 kg de hareng.
  1. Un casier test contenant aussi 5 kg d’appâts traditionnels auquel a été ajoutée une lumière.
  2. Le second casier test contenant 2,5 kg d’appâts traditionnels et une lumière.
  Les captures ont par la suite été comparées en mesurant l’effet des lumières sur leur quantité. DES RÉSULTATS QUI AUGURENT BIEN… Les résultats obtenus sont très intéressants. Dans deux des trois secteurs de pêche étudiés, il a été possible de voir une augmentation moyenne des prises par unité d’effort entre 5 et 10 % dans les casiers pleinement appâtés avec l’ajout de lumière contrairement aux casiers appâtés sans emploi de DEL. Les casiers à demi appâtés avec lumière ont pêché quasi autant que les casiers témoins. Les molécules attractives des appâts traditionnels attirent les crabes dans un panache olfactif orienté par les courants alors que les lumières attirent des crabes à 360°. Malgré une augmentation plus faible des captures que pour l’équipe du Memorial, cette augmentation démontre que l’ajout de lumière peut effectivement augmenter les succès de pêche. Plus d’études seront nécessaires afin de valider l’efficacité réelle de la pêche à l’aide de lumière comme méthode de remplacement aux appâts traditionnels. L’efficacité des lumières seules dans les casiers devra être notamment testée. Une analyse technico-économique devra aussi être faite pour calculer l’avantage réel d’éclairer les casiers. Des lumières efficaces avec des piles puissantes et durables permettraient, peut-être, d’être une solution intéressante à long terme pour les pêcheurs afin de réduire leur dépendance à la fluctuation des stocks et des prix des poissons fourrages. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT – page 25 – Volume 31,1 – Février-Mars 2018

300 X 250 Wajax MTU
300 x 250 Trinav
300 X 250 ZF
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 BAPAP
300 X 250 Polymos
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Raymarine
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Wajax Volvo Penta

À propos de l'auteur : 

Marie-Eve Murray
marie-eve.murray@merinov.ca'

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Mot de passe oublié?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net