Excellente saison pour l’industrie du crabe des neiges aux Îles-de-la-Madeleine

Actualités, Nouvelles, Pêche
0

La saison de pêche 2017 au crabe des neiges est excellente en tout point. C’est ce qu’affirme le directeur général de Fruits de Mer Madeleine, Pierre Déraspe.

Il est particulièrement satisfait de la bonne collaboration des pêcheurs, dont les approvisionnements respectent la cadence de production quotidienne en usine de 55 000 livres.

«Les quotas, les sorties ont été respectés, précise M. Déraspe; il y a eu un arrimage incroyable entre la production et les pêcheurs qui livraient. Ça été une année d’une qualité exemplaire, aussi. Ça été une très, très bonne année au niveau de la qualité, et au niveau du prix; les pêcheurs le savent et nous, on le sait. Au niveau des débarquements, la collaboration, ç’a été une très, très belle année!»

Ainsi, bien que les débarquements globaux soient deux fois plus importants que l’an passé, le prix lui-même est en hausse de 33 %. On parle pour l’instant d’une valeur à quai variant entre 4,50 $ et 5 $ la livre, comparativement à un prix final de 3,75 $ la livre en 2016. «Il y a une baisse de quota au niveau mondial, explique le directeur général de l’entreprise de transformation. Même s’il y a eu une augmentation au niveau du Golfe, il y a eu des diminutions à d’autres endroits, ce qui fait qu’au final il y a moins de crabe des neiges de disponible sur le marché.»

SAISON DE RÊVE

Les crabiers, eux, en sont évidemment très contents. Le capitaine du Jean-Mathieu, Denis Éloquin, qui pêche dans la grande zone 12, parle d’une saison de rêve. «Il n’y a pas personne qui aurait pu dire, trois ans passés, que le quota allait être aussi haut et le prix aussi haut; ça personne n’a jamais vu ça venir. Puis, je pense que c’est une saison de rêve! Il faut en profiter.»

Pour sa part, le capitaine du Cap Adèle, Marcel Cormier, se félicite d’avoir capturé son quota de 87 00 livres en 10 voyages, dans la zone 12F. Il parle lui-même d’une saison rentable. «Ça été une pêche rapide, et puis le crabe était au rendez-vous, et le prix aussi. Le prix était beaucoup mieux. Ça fait qu’on n’a rien à redire là-dessus. Et la température était pas si mal non plus. C’est positif!»

Habituellement, aux Îles, la saison de pêche au crabe des neiges prend fin vers la mi-juin, aux Îles. Cette année, elle se prolonge d’environ trois semaines, puisque Fruits de Mer Madeleine en poursuivra la transformation du crustacé jusque dans les premiers jours de juillet. L’entreprise procure de l’emploi à 150 personnes, tant en usine que sur les quais.

300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Techno Soude Marine
300 x 250 Conception navale FMP
300 X 250 Marindustriel
300 x 250 Trinav
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Marentrack
300 X 250 ZF
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Yanmar
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Polymos

À propos de l'auteur : 

Hélène Fauteux
hfauteux@hotmail.com'

Hélène Fauteux est diplômée en communications et journalisme de l'Université Concordia. Établie aux Îles-de-la-Madeleine depuis 1986, elle a développé une solide expertise en matière de pêche et de mariculture.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net