Unipêche MDM acquiert Crustacés G. Roussy

Actualités, Nouvelles, Pêche, Transformation
0
L’entreprise Unipêche MDM, de Paspébiac, acquiert la firme Crustacés G. Roussy, de Port-Daniel-Gascons, un important acheteur de homard et de crabe commun. La transaction a été conclue le 1er novembre, pour une somme qui n’a pas été divulguée. Fondée il y a un peu plus de 25 ans par Gonzague Roussy, Crustacés G. Roussy constitue également un important distributeur d’appâts pour les pêcheurs évoluant principalement entre Chandler et Carleton. Ce sont les fils du fondateur, Gervais, comme propriétaire, et Mario, comme contrôleur financier, qui avaient assuré la relève. Le directeur général d’Unipêche MDM, Gino Lebrasseur, précise que la transaction permet à la firme de Paspébiac de consolider ses approvisionnements de homard, puisque Crustacés G. Roussy achète les prises de 20 à 25 homardiers. En comparaison, Unipêche MDM achète les prises de 10 à 15 homardiers, selon l’année. «C’est sûr qu’on vient de s’assurer d’un approvisionnement de homard. Il (Gervais Roussy) continue de travailler avec nous. Il est important de garder la relève, cette expertise, et les relations qu’il a développées avec les pêcheurs pendant plus de 25 ans. L’approvisionnement de homard est en augmentant ces dernières années. C’est un domaine en expansion. Nous avons l’expertise en transformation et en mise en marché. Nous allons travailler en complémentarité», explique Gino Lebrasseur. Au cours des dernières années, c’est surtout pour l’acquisition d’appâts que Unipêche MDM faisait affaire avec Crustacés G. Roussy, qui vendait jusque-là l’essentiel de ses achats de homard à la firme E. Gagnon et Fils, de Sainte-Thérèse-de-Gaspé. Un certain redéploiement de la distribution de homard est à prévoir suite à cette transaction, mais M. Lebrasseur n’était pas en mesure de fournir des détails à ce sujet, six mois avant la prochaine saison de capture. Chose certaine, Unipêche MDM entend investir dans les installations de Crustacés G. Roussy à Port-Daniel. «Il y a un petit vivier à Port-Daniel. Nous avons un projet d’en faire un plus gros. On va investir près d’un million de dollars là. On pense que dans trois ans, on va probablement avoir de cinq à 10 employés de plus à Port-Daniel», précise M. Lebrasseur. En plus du vivier, Crustacés G. Roussy possède une flotte de camions, une poissonnerie et des bâtiments à Port-Daniel. La compagnie y emploie une dizaine de personnes. Pendant longtemps, ces installations étaient la propriété de la famille Journeau. Par voie de communiqué, le président d’Unipêche MDM, Jean-Marc Marcoux, a voulu «souligner le travail inlassable, la passion et le dévouement déployés depuis plus de 25 ans des deux frères, messieurs Gervais Roussy, propriétaire et Mario Roussy, contrôleur financier. Cette entreprise familiale, démarrée par leur père Monsieur Gonzague Roussy, continuera de rayonner à Port-Daniel-Gascons. Notre groupe est près des communautés et nous avons à cœur le travail de nos employés». La transaction porte à sept le nombre d’usines dans le giron d’Unipêche MDM et à 700 son nombre d’employés. L’entreprise a récemment débuté les travaux préparatoires visant à construire une nouvelle usine de 28 millions$ à Paspébiac. TRANSFORMATION – page 14 – Volume 30,5 – Décembre 2017-Janvier 2018

300 X 250 ZF
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Raymarine
300 X 250 BAPAP
300 x 250 Trinav
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Polymos
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Desjardins

À propos de l'auteur : 

Gilles Gagné

Gilles Gagné, né à Matane, le 26 mars 1960. J'ai fait mes études universitaires à Ottawa où j'ai obtenu un baccalauréat avec spécialisation en économie et concentration en politique. À l'occasion d'une offre d'emploi d'été en 1983, j'ai travaillé pour Pêches et Océans Canada comme observateur sur deux bateaux basés à Newport, deux morutiers de 65 pieds. Le programme visait l'amélioration des conditions d'entreposage des produits marins dans les cales des bateaux et de leur traitement à l'usine. Cet emploi m'a ouvert des horizons qui me servent encore tous les jours aujourd'hui. En 1989, après avoir travaillé en tourisme et dans l'édition maritime à Québec, je suis revenu vivre en région côtière et rurale, d'abord comme journaliste à l'Acadie nouvelle à Campbellton. C'est à cet endroit que j'ai rédigé mes premiers textes pour Pêche Impact, à l'été 1992. Je connaissais déjà ce journal que je lisais depuis sa fondation. En octobre 1993, j'ai déménagé à Carleton, pour travailler à temps presque complet comme pigiste pour le Soleil. J'ai, du même coup, intensifié mes participations à Pêche Impact. Je travaille également en anglais, depuis près de 15 ans, pour l'hebdomadaire anglophone The Gaspé SPEC et je rédige l'éditorial du journal Graffici depuis 2007.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Mot de passe oublié?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net