mercredi, juin 19, 2024
AccueilNouvellesActualitésDiscours du président de l’AQIP, Bill Sheehan, au banquet de clôture du...

Discours du président de l’AQIP, Bill Sheehan, au banquet de clôture du 45e congrès annuel tenu à Québec, le 18 janvier 2024

Monsieur le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation,

Honorable Diane Lebouthillier, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne,

Membres de l’AQIP,

Mesdames et messieurs,

«45 ans d’évolution et de révolution»

En cette fête anniversaire qui coïncide avec notre congrès annuel, je suis très heureux de m’adresser à vous à cette occasion pour faire le point sur les préoccupations de notre association pour l’avenir.

Bien entendu, si le passé est garant de l’avenir, nous pouvons affirmer que nous passerons à travers ces obstacles qui se dessinent devant nous actuellement. Nous n’avons qu’à penser à la diminution des captures de crevette et du flétan du Groenland, de l’absence de hareng et de maquereau pour réaliser que les changements climatiques vont modifier bien des aspects de l’industrie de la pêche et de l’économie de nos régions maritimes.

Il faut être proactif et modifier les opérations des usines existantes, autant que faire se peut, avec des produits marins à valeur ajoutée et améliorer la mise en marché de nos produits toujours disponibles en rejoignant les détaillants à travers le Québec, en particulier par nos promotions. Autrement dit, il va falloir faire plus avec moins. Le temps d’une seule première transformation est révolu si on veut se maintenir en opération à l’avenir. Rappelons-nous qu’après l’arrivée du moratoire sur la morue, les entreprises qui transformaient l’espèce, se sont tournées vers la morue russe pour continuer leurs opérations de salée-séchée. D’autres se sont diversifiées vers d’autres productions.

Cette fois la situation est plus difficile puisque nous ne pouvons être à l’abri des changements climatiques et de leurs conséquences néfastes pour nos entreprises. En fait les changements climatiques n’affectent pas seulement l’est du Canada, mais aussi beaucoup d’autres pays producteurs. Enfin, je souhaite le plus grand succès possible à notre nouvelle ministre des Pêches et Océans au moment où de grandes décisions sont à prendre pour l’avenir des pêches au Canada et pour nous en particulier, au Québec. Sachez, Mme la ministre, qu’une pêche commerciale au sébaste dès l’année 2024 est désirée par tous, ce qui serait un début de solution aux diminutions de capture autant de la crevette que du flétan du Groenland.

Monsieur le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, nous comptons sur votre collaboration pour la continuité de nos entreprises de transformation qui sont sous la juridiction du Québec.

Merci à tous pour votre présence ici à ce congrès anniversaire de l’AQIP et merci de votre attention.

L’AQIP – page 13 – Volume 37,1 Février-Mars 2024

300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 AssurExperts Clovis Morris
300 x 250 Trinav
300 X 250 GREMM
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Polymos
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Merinov
300 X 250 Marindustriel
Jean-Paul Gagné
Directeur général de l'Association québécoise de l'industrie des pêches (AQIP).
ARTICLES RELIÉS
- Annonceurs -
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Merinov
300 X 250 AssurExperts Clovis Morris
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 GREMM
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Polymos
300 x 250 Trinav
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc

POPULAIRES