vendredi, février 23, 2024
AccueilNouvellesActualitésEn attente d’une annonce officielle par Québec, la Zone bleue embauche son...

En attente d’une annonce officielle par Québec, la Zone bleue embauche son PDG

La nomination de Martin Beaulieu au titre de président-directeur général (PDG) de la Zone bleue constitue un pas important vers l’annonce, par Québec, de la désignation officielle de cette organisation. L’embauche de M. Beaulieu devrait permettre à cette filière d’innovation liée à l’économie maritime de Rimouski et de Grande-Rivière d’aller dans la bonne   direction.

Le nouveau PDG pourra réaliser les dernières étapes nécessaires à une désignation éventuelle de la Zone. Son mandat inclut la coordination des projets actuellement en cours de réalisation et de planification pour le déploiement de la Zone, notamment Novarium et le District d’innovation marine.

Martin Beaulieu était PDG de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) depuis 2014. Il est le PDG fondateur de Novarium. Avant de se joindre à l’équipe de la SOPER, il occupait le poste de directeur des opérations à InnoVactiv, dont il est également actionnaire fondateur. Auparavant, il était coordonnateur à la recherche du Centre de recherche Nestlé à Lausanne, en Suisse. M. Beaulieu est conseiller scientifique pour différents organismes de recherche canadiens ainsi que membre de nombreux conseils d’administration d’organismes oeuvrant en développement, dont en économie bleue. Il est détenteur d’un doctorat en sciences et technologies des aliments de l’Université Laval.

ZONE BLEUE

Initiative entre la SOPER et la Corporation de développement économique (CDE) de Grande-Rivière, la Zone bleue est dédiée à l’accélération de l’économie bleue et à la démocratisation du savoir qui s’y rattache. En plein coeur de Rimouski et de Grande-Rivière, près des centres de recherche affiliés, la Zone bleue regroupe plus de 600 chercheurs et 1 000 entreprises dotées d’expertises de pointe.

Elle vise à fédérer et à mettre en œuvre l’écosystème d’innovation bleue et durable à Rimouski et à Grande-Rivière en misant sur une expertise de valorisation des ressources marines, de génie maritime et de navigation intelligente.

IMPACTS POSITIFS

Pour Martin Beaulieu, les impacts positifs de cette future Zone bleue sont nombreux. «C’est la première fois qu’on a un gros projet structurant comme ça qui regroupe le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, avance-t-il, en soulignant que ces deux régions sont des pôles d’expertise dans l’économie bleue. L’économie bleue existe et elle est significative sur notre territoire puisque ce sont 2,5 milliards $ de retombées, année après année.» De plus, la SOPER et le CDE sont deux organisations complémentaires, estime-t-il.

Selon M. Beaulieu, quand la Zone sera officiellement désignée, elle deviendra une priorité pour Québec. «On a déjà des recommandations positives de dix à douze ministères qui croient dans le projet. Le   scientifique en chef et Investissement Québec viennent aussi nous donner une force de frappe et une capacité d’accélérer les projets.»

RETOMBÉES

Pour les cinq prochaines années, on parle de projets totalisant environ un milliard $. La contribution de Québec est d’à peu près 300 millions $ et certains investissements privés sont de l’ordre de 300 à 400 millions $. La balance de l’argent provient du fédéral et des municipalités. «Ce ne sont pas juste des subventions, tient à préciser M. Beaulieu. Il y a beaucoup d’investissements privés. Depuis qu’on a annoncé la zone bleue et qu’on travaille en préparation de l’annonce officielle, il y a des promoteurs privés qui nous ont contactés pour de nouveaux projets.»

La Zone bleue devrait créer de 50 à 100 emplois, tout dépendant des projets. Cependant, les retombées économiques induites dans les milieux sont, pour le moment, difficiles à calculer. «On n’est pas encore outillés pour mesurer ça», fait savoir M. Beaulieu.

ANNONCE OFFICIELLE À L’AUTOMNE?

En décembre, le projet de la Zone bleue a fait l’objet d’une présentation finale au comité interministériel. Selon le maire de Grande-Rivière, le dossier a été déposé, a satisfait aux exigences du processus et est actuellement soumis au conseil du ministère de l’Économie, de l’Innovation et   de l’Énergie. Lorsque toutes les ficelles seront attachées, c’est le ministre Pierre Fitzgibbon qui devrait faire l’annonce officielle de la Zone bleue.

«On a rencontré toutes les conditions pour qu’elle soit annoncée, croit Gino Cyr. L’annonce, par la suite, appartient au politique. Selon les informations qu’on a, on parle de cet automne, lorsque les élus recommenceront à siéger à l’Assemblée nationale.»

TROIS DOSSIERS PRIORITAIRES

Trois dossiers ont été jugés prioritaires. Parmi eux figure le projet d’un parc bioalimentaire marin à Sainte-Thérèse-de-Gaspé. «Il faut être en mesure de pouvoir délimiter le terrain et d’embaucher les professionnels pour entamer les travaux, indique M. Cyr. Il y a des coûts reliés à ça.» Un autre dossier prioritaire est un projet avec le Centre de recherche sur les biotechnologies marines de Rimouski. Enfin, le dernier projet prioritaire était celui visant à embaucher le PDG de la Zone bleue, ce qui vient d’être fait.

Il a été demandé aux intervenants impliqués dans la Zone bleue de mettre en place un modèle de gouvernance. Selon Gino Cyr, l’entité et la charte de l’organisme ont été créées auprès du Registraire des entreprises du Québec. «Martin Beaulieu aura à travailler avec les hauts fonctionnaires pour s’assurer que le dossier soit complet pour cet automne pour que le politique puisse en faire l’annonce, explique le maire de Grande- Rivière. On en est là.»

INNOVATIONS – page 21 – Volume 36,3 Juin-Juillet-Août 2023

300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 CNESST
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Polymos
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 x 250 Trinav
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
ARTICLES RELIÉS
- Annonceurs -
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 CNESST
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 x 250 Trinav
300 X 250 Polymos
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan

POPULAIRES