jeudi, avril 18, 2024
AccueilNouvellesActualitésLa SODIM demande au MAPAQ de renflouer son fonds de recapitalisation

La SODIM demande au MAPAQ de renflouer son fonds de recapitalisation

La Société de développement de l’industrie maricole (SODIM) demande au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) de renflouer son fonds de recapitalisation. Le solde de cet outil de financement sur mesure très important pour les mariculteurs, n’est plus que de 860 000 $, précise le nouveau directeur général de l’organisation, Jérôme-Alexandre Lavoie. «C’est le fonds qu’on utilise tant pour nos prêts réguliers que pour le financement des stocks [sur l’horizon d’un cycle complet de production], dit-il. Au cours des 25 dernières années, donc depuis 1998, on a investi un total de 11 millions$, grosso modo, dans 130 projets.»

Entré en poste au début mai, le nouveau DG de la SODIM originaire de Newport y œuvre à raison de deux jours et demi par semaine, partageant son temps avec sa firme LAVOIE Stratégies Publiques & Corporatives. Dès le 7 juin, il avait déjà déposé un plan d’affaires quinquennal auprès du ministère, afin de justifier sa demande. Et, bien que le MAPAQ ait déjà fait la sourde oreille à une requête similaire par le passé, M. Lavoie se déclare confiant d’en obtenir prestement une réponse positive. Il dit miser sur le fait que le gouvernement Legault s’est engagé à désigner Grande-Rivière et Rimouski Zone bleue, dont le mandat sera d’articuler une vision commune autour de la valorisation des ressources maritimes du Saint-Laurent.

«Avec ce projet de zone d’innovation, ça va être important pour un organisme comme la SODIM, qui finance la mariculture, qu’il soit prêt à investir des sommes, fait valoir son DG. Parce que veut, veut pas, la Zone bleue va amener un momentum dans le développement du secteur de l’économie bleue, tant dans la capture, que dans la transformation et la mariculture. Donc il faut être prêt à répondre aux besoins financiers des promoteurs.»

Jérôme-Alexandre Lavoie signale aussi que l’élevage des huîtres connaît une impulsion toute particulière. Il cite en exemple la ferme aquacole Les Huîtres Old Harry, des Îles-de-la-Madeleine, qui doit entrer en phase commerciale cette année. «C’est un projet émergent qu’on a accompagné dans sa phase expérimentale, fait-il valoir. Soyons très prudents, mais les changements climatiques, avec le réchauffement des eaux, amènent des opportunités au niveau des huîtres, parce qu’on sait qu’elles ont besoin d’un certain apport en eau chaude pour leur développement. Et si je regarde du côté de la lagune à Old Harry, où les températures atteignent des niveaux assez importants, les conditions sont plutôt excellentes!»

VISITE AUX ÎLES

Selon les plus récentes données de la direction régionale du MAPAQ aux Îles-de-la-Madeleine, les quatre entreprises maricoles de l’archipel qui sont en activité – Les Moules de culture des Îles, La Moule du Large, Grande-Entrée Aquaculture et les Huîtres Old Harry – ont produit près de 300 tonnes de mollusques en 2022. «Les Îles sont le principal pôle en mariculture au Québec, affirme le biologiste François Bourque. Et ce, tant en volumes qu’en ventes de produits maricoles. La valeur de ces ventes a augmenté de 670 % au cours de la dernière décennie!»

Le nouveau DG de la SODIM planifie d’ailleurs une visite dans l’archipel en fin d’été, afin de se familiariser avec les entreprises aquacoles du territoire, dont la plus récente s’appelle pour l’instant La Conserverie de l’Île d’Entrée. En phase de démarrage, cette dernière est à développer un procédé novateur pour la culture de macroalgues. «C’est important d’aller sur le terrain pour prendre un diagnostic des projets et de leurs échéanciers. Alors ça va être à faire d’ici septembre», conclut-il.

Notons enfin que Jérôme-Alexandre Lavoie succède à Mélanie Guérette qui avait quitté la direction générale de la SODIM en mai 2022, après un mandat de trois ans. Le jeune homme diplômé en   administration des affaires et finances corporatives a notamment agi à titre de conseiller à l’exportation chez GÎMXPORT; occupé les fonctions d’attaché politique puis de conseiller spécial pour la députée fédérale de la Gaspésie et des Îles et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier; de même celle de conseiller stratégique responsable des dossiers économiques pour la MRC du Rocher-Percé; avant d’ouvrir son propre bureau de consultation en février dernier. «J’ai baigné dans le secteur des pêches, souligne-t-il. Je ne me considère pas un expert, mais je connais bien le domaine et les acteurs du milieu. J’y ai une très grande sensibilité.»

Rappelons que c’est Marc Cayouette, ex-président de la SODIM, qui avait assuré l’intérim de sa direction générale suite au départ de Mme Guérette. L’organisation, qui est présentement présidée par le madelinot Michel Nadeau, qui fut pendant longtemps dirigeant de la caisse populaire Desjardins Des Ramées de Lavernière, tiendra sa prochaine assemblée générale annuelle le 6 juillet.

MARICULTURE – page 20 – Volume 36,3 Juin-Juillet-Août 2023

300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Techno Soude Marine
300 x 250 Trinav
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 CNESST
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Polymos
helene.fauteux@icloud.com'
Hélène Fauteux
Hélène Fauteux est diplômée en communications et journalisme de l'Université Concordia. Établie aux Îles-de-la-Madeleine depuis 1986, elle a développé une solide expertise en matière de pêche et de mariculture.
ARTICLES RELIÉS
- Annonceurs -
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 CNESST
300 x 250 Trinav
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Polymos
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Wajax Volvo Penta

POPULAIRES