Le stock de maquereau toujours dans un état critique

Actualités, Nouvelles, Pêche
0

Le stock de maquereau du sud du golfe est toujours dans un état critique, selon la dernière évaluation scientifique de Pêches et Océans Canada. Le relevé des œufs effectué en juin 2016 se traduit par une biomasse de 50 000 tonnes, contre plus de 750 000 dans les années 1980.
Le biologiste Thomas Doniol-Valcroze, de l’Institut Maurice-Lamontagne (IML), note à ce propos que c’est tout de même une augmentation de plus du double par rapport à 2012. «Il a atteint son plus bas niveau en 2012, précise-t-il. En 2012, nous avons évalué la biomasse du stock à 20 000 tonnes. Donc, vous voyez, on est très loin des 750 000 tonnes. Et donc, on voit que cela a commencé à remonter depuis 2012, mais qu’on est quand même encore très loin du niveau que nous observions il y a une trentaine d’années.»
Cela dit, Pêches et Océans Canada a observé un très grand nombre de petits maquereaux dans ses relevés scientifiques de poissons de fond réalisés en juin 2015. Selon monsieur Doniol-Valcroze, il faudra patienter jusqu’aux relevés de juin prochain pour vérifier la force de ce signal. «La plupart des maquereaux deviennent sexuellement matures à peu près à deux ans, explique le chercheur de l’IML. Donc, pour ceux qui sont nés en 2015, la plupart devraient se reproduire pour la première fois en 2017. Et si vraiment il y a eu une augmentation de la biomasse reproductrice, en juin 2017 lorsque nous ferons le décompte des œufs, on devrait en voir plus.»
Le biologiste de l’IML fait aussi remarquer que, pour la première fois en novembre dernier, la pêche au maquereau a été fermée dans le golfe, parce que le quota de 8 000 tonnes a été atteint. Thomas Doniol-Valcroze est aussi d’avis que ce taux de prises admissibles reste élevé pour un stock en situation critique; et ce, mê-me si son analyse des risques de l’impact de la pêcherie sur le stock démontre qu’il continuera de croître.

Réf.: LES PÉLAGIQUES – page 34 – Volume 30,2 – Avril-Mai 2017

300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 ZF
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 CNESST
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Yanmar
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Polymos
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Raymarine
300 x 250 Trinav
300 X 250 AssurExperts Clovis Morris
300 x 250 Conception navale FMP
300 X 250 Électro-Démarreur
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Latitude Marine
300 x 250 Notus
300 X 250 Marentrack

À propos de l'auteur : 

Hélène Fauteux
hfauteux@hotmail.com'

Hélène Fauteux est diplômée en communications et journalisme de l'Université Concordia. Établie aux Îles-de-la-Madeleine depuis 1986, elle a développé une solide expertise en matière de pêche et de mariculture.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net