Productivité du homard : d’autres récifs artificiels s’ajoutent

Actualités, Nouvelles, Pêche
0

La baie de Plaisance compte désormais une quarantaine de récifs artificiels pour favoriser la productivité du stock de homard. Du nombre, 25 ont été aménagés sous la supervision de l’Association des pêcheurs-propriétaires des Îles (APPIM), dans le cadre du Programme fédéral de durabilité de la ressource, ces trois dernières années.

Dix récifs artificiels additionnels ont été aménagés, cet automne, dont quatre qui visent à compenser la perte d’habitat causée par l’aménagement d’un nouveau site d’immersion des sables de dragage. Les six autres découlent des investissements que le ministère des Pêches et des Océans (MPO) planifie d’ici le 31 mars dans les ports de l’Étang-du-Nord, de la Pointe-Basse et de Grosse-Île.

«Les travaux qu’on fait constituent un empiètement du fond marin et une destruction de l’habitat, explique le directeur régional de la division portuaire du MPO, Bernard Beaudoin. Alors, il faut restituer un peu l’habitat qu’on a détruit par la construction de récifs artificiels.»

Pêches et Océans a dû procéder par appel d’offres pour ce contrat d’environ 300 000 $, plutôt que d’en confier la gestion à l’APPIM, comme pour le projet de compensation du brise-lame de Cap-aux-Meules, en 2012. Monsieur Beaudoin explique que les quatre récifs artificiels de l’époque relevaient du Plan d’action économique du Canada, un programme aux critères de financement différents. «Dans le cas plus récent, dans le cadre de l’Initiative d’infrastructures fédérales, le programme a été bâti de façon à ce qu’il n’était pas possible de pouvoir procéder par contribution auprès d’organismes sans but lucratif, dit-il. C’était via des appels d’offres publics.»

Néanmoins, Bernard Beaudoin assure que son Ministère a tenu compte de l’expertise de l’APPIM dans le dossier. C’est d’ailleurs la CTMA, qui sous-traitait déjà pour l’association des pêcheurs ces dernières années, qui a décroché le contrat ministériel.

LES ÎLES EN BREF – page 30 – Volume 28,6 – Décembre 2015 – Janvier 2016

300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 ZF
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Polymos
300 X 250 Yanmar
300 x 250 Conception navale FMP
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 X 250 Marentrack
300 x 250 Trinav
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Wajax MTU

À propos de l'auteur : 

Hélène Fauteux
hfauteux@hotmail.com'

Hélène Fauteux est diplômée en communications et journalisme de l'Université Concordia. Établie aux Îles-de-la-Madeleine depuis 1986, elle a développé une solide expertise en matière de pêche et de mariculture.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net