lundi, décembre 5, 2022
AccueilNouvellesActualitésLe Fonds des pêches du Québec alloue 4,5 millions $ pour la réalisation...

Le Fonds des pêches du Québec alloue 4,5 millions $ pour la réalisation de 47 projets du secteur des pêches et des fruits de mer

Le gouvernement du Canada a annoncé, à la fin août, un financement de 4,53 millions $ dans 47 projets du secteur du poisson et des fruits de mer au Québec. Cet octroi visera à améliorer l’efficacité, la qualité et la durabilité de ce créneau.

En Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, la contribution d’Ottawa totalise plus de 1,5 million $ pour 26 projets.

GASPÉSIE-BAS-SAINT-LAURENT

En Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, c’est l’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec qui récolte la plus grosse part du gâteau, soit 107 484 $. Le projet de l’organisme consiste à développer un nouveau système de gestion de données pour le Bureau d’accréditation des pêcheurs et aides-pêcheurs du Québec situé à Grande-Rivière.

Ensuite, le Regroupement des mariculteurs du Québec, dont le bureau est situé à Maria, reçoit 75 770 $ pour son projet visant à trouver une solution à la déprédation des élevages de moules par les canards. Plusieurs autres entreprises et organisations situées à Matane, Sainte-Anne-des-Monts, Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Rivière-au-Renard et Sainte-Thérèse-de-Gaspé bénéficieront chacune d’une enveloppe de près de 70 000 $.

ÎLES-DE-LA-MADELEINE

Aux Îles-de-la-Madeleine, près de 1,5 million $ est alloué à cinq projets. Parmi ceux-ci, c’est la Coopérative des pêcheurs de Cap Dauphin, située à Grosse-Île, qui recevra la part du lion avec une aide financière d’un million $. L’argent servira à acquérir des équipements s’inscrivant dans un projet d’agrandissement. Ce projet est un jalon important dans les efforts de l’entreprise à répondre à l’offre grandissante de homard pêché aux Îles, à optimiser ses procédés de conservation en vivier et à offrir un crustacé qui aura les plus hauts standards de qualité sur les marchés intérieurs et internationaux.

Pour sa part, le Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles se voit octroyer 218 330 $ pour réaliser des activités de recherche et de développement visant à assurer l’acquisition en temps réel de données environnementales et biologiques de présaison destinées à l’élaboration d’un outil ultiparamétrique d’aide à la décision.

Aussi, l’Association des pêcheurs côtiers des Îles-de-la-Madeleine pourra, avec un montant de 179 334 $, mettre en place son projet ayant pour mission d’équiper les pêcheurs membres des associations des pêcheurs côtiers et des pêcheurs propriétaires des Îles de bacs isothermiques qui leur permettront de livrer un produit de qualité supérieure.

«Le secteur du poisson et des fruits de mer est au cœur de l’économie de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, rappelle la députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier. Les investissements annoncés permettront à des entreprises de se développer et d’innover, tout en contribuant à la protection et à la durabilité du secteur, non seulement dans la région, mais aussi dans la province, contribuant ainsi à la croissance économique du Canada».

CÔTE-NORD

Pour la Côte-Nord, la contribution totale s’élève à près d’un million $ versés pour la réalisation de 13 projets. La plus grosse somme, soit 258 521 $, va à la Première Nation des Innus de Nutashkuan. Le projet vise l’obtention de données relatives à l’abondance du homard dans la sous-zone G de la zone 18 de pêche au homard de la Côte-Nord afin d’évaluer le potentiel de développement de la pêche commerciale du homard dans ce secteur.

Quant à la Poissonnerie Fortier et frères de Sept-Îles, elle pourra compter sur un investissement de 85 050 $ qui lui permettra d’acquérir un vivier autonome afin de pouvoir transformer le homard pêché par la Première Nation des Innus d’Ekuanitshit. Cet équipement maintiendra le homard dans un environnement à température contrôlée durant plus de dix semaines, en plus de favoriser un taux de mortalité très faible.

Avec un financement de 72 481 $, Uashat mak Mani-Utenam pourra aller de l’avant avec son projet d’acquisition d’un système de monitorage de chalut pour un bateau de pêche à la crevette. Selon le document du ministère fédéral, cette technologie améliorera l’efficacité de la pêche et la durabilité environnementale.

FONDS DES PÊCHES

D’une durée de cinq ans, le Fonds des pêches du Québec (FPQ) soutient des projets dans les domaines de l’innovation, des partenariats scientifiques, des pêches commerciales, de l’aquaculture et de la transformation. Ces projets ont pour objectif d’augmenter la valeur du poisson et des fruits de mer provenant de sources durables ainsi que de contribuer à positionner le secteur du poisson et des fruits de mer au Québec en vue d’une croissance continue à long terme.

Les contributions combinées des gouvernements fédéral et provincial au Fonds totaliseront une somme globale de 42,8 millions $ dans l’espoir de créer des opportunités ainsi que d’améliorer la valeur marchande du poisson et des fruits de mer de qualité supérieure issus de pratiques durables au Québec.

«Le Fonds des pêches du Québec est un levier économique important pour les collectivités qui dépendent du développement durable du secteur du poisson et des fruits de mer, soutient la ministre des Pêches et des Océans du Canada, Joyce Murray. Ces trois dernières années, cette collaboration entre le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec a permis à des entreprises de croître, tout en assurant la promotion de leurs produits de qualité supérieure partout au Canada et dans le monde».

En collaborant à stimuler l’innovation et à soutenir le développement du secteur québécois de la capture et de la transformation de poissons et de fruits de mer ainsi que de l’aquaculture, Ottawa et Québec estiment que leur contribution favorisera la création et le maintien de bons emplois pour la classe moyenne au Québec.

INVESTISSEMENTS – page 21 – Volume 35,4 Septembre-Octobre-Novembre 2022

300 X 250 Polymos
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ
300 x 250 Trinav
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Marindustriel
300 x 250 Conception navale FMP
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Yanmar
300 X 250 Marentrack
300 X 250 ZF
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
ARTICLES RELIÉS
- Annonceurs -
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Yanmar
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 ZF
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Marentrack
300 x 250 Trinav
300 X 250 Polymos
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Entreprises Shippagan Ltée
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Hydraunav
300 x 250 Conception navale FMP
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Fonds régionaux de solidarité FTQ

POPULAIRES