Accréditation MSC du stock de homard des Îles-de-la-Madeleine : une entente de partage de propriété valide jusqu’en 2023

Actualités, Nouvelles, Pêche
0

L’Association des pêcheurs propriétaires des Îles (APPIM) et l’Office des pêcheurs de homard ont conclu, le 15 août, une entente de partage de propriété de l’unité d’accréditation MSC du stock de homard de la zone 22 du golfe du Saint-Laurent. Cette entente a été facilitée par trois représentants de SAI Global, mandataire du Marine Stewardship Council, dont Jay Lugar, représentant régional pour l’Amérique du nord, qui s’étaient déplacés dans l’archipel trois semaines plus tôt.

TRANSITION EN DOUCEUR

On se rappellera que l’Office s’était retiré d’une précédente entente de partage des coûts de gestion de la certification MSC, le 25 octobre 2017, parce que l’APPIM refusait de lui en transmettre copie des factures (Pêche Impact – Novembre 2018). Désormais, et ce jusqu’en 2023, soit à l’échéance du présent cycle quinquennal d’attestation de pêche durable, les deux parties en sont titulaires à 50 %, explique Me Claude Régnier, porte-parole de l’Office dont sont membres les 325 pêcheurs de homard du territoire. «C’est l’Office qui se chargera de 100 % des frais d’audit et de gestion lors de la prochaine évaluation quinquennale en 2023, précise l’avocat. D’ici là, l’APPIM va se retirer complètement et l’Office deviendra le seul titulaire. C’est une transition qui va se faire en douceur.»Pour les pêcheurs, ça ne change rien, souligne-t-on du côté de l’APPIM, parce qu’ils étaient tous couverts par l’unité d’accréditation, peu importe leur allégeance associative. «Or, puisque l’Office voulait sa propre accréditation, on aurait pu assister à l’émission de plusieurs certificats pour notre pêche, ce qui n’était pas souhaitable, affirme Léonard Poirier, directeur exécutif de l’APPIM. Ce n’était pas souhaitable parce que ça aurait été difficile de les appliquer aux usines, dont la chaîne de traçabilité est également certifiée. C’est une chaîne de suivi, alors ça aurait été difficile de dire sous quel certificat tel homard correspond.»

PRÉSERVER LES ACQUIS

L’écocertification MSC du stock de homard des Îles-de-la-Madeleine est entrée en vigueur en 2013, au terme de deux années de préparation sous la gouverne de l’APPIM. «On a préféré en partager la propriété pour les prochaines années, plutôt que de prendre le risque que l’industrie perde le fruit des efforts investis depuis de nombreuses années», fait valoir M. Poirier.Le prochain audit annuel, pour le suivi des indicateurs de pêche durable de la population de homard de l’archipel madelinot, est planifié pour la dernière semaine de septembre.

 

LES ÎLES-DE-LA-MADELEINE – page 9 – Volume 32,4 Septembre-Octobre-Novembre 2019

300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Desjardins
300 x 250 Trinav
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Raymarine
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Diesel-Bec
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 ZF
300 X 250 Polymos
300 X 250 BAPAP
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan

À propos de l'auteur : 

Hélène Fauteux

Hélène Fauteux, journaliste et coordonnatrice de la salle des nouvelles de CFIM, la radio communautaire des Îles-de-la-Madeleine depuis 29 ans. Je collabore à Pêche Impact depuis les premières heures du journal. Diplômée de l'Université Concordia, à Montréal, où je me suis spécialisée en presse électronique, au sein des facultés de communication et de journalisme. J’ai fait mes premières armes dans la presse écrite pendant mes études, au Canada français, à l'hebdo du Haut-Richelieu. Depuis j’habite dans l'archipel madelinot où elle j’ai épousé un pêcheur de homard et j’ai développé une solide expertise du secteur des pêches et de la mariculture, épine dorsale de l'économie locale.

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net