Conception navale FMP en croissance fulgurante

À la une, Actualités, Nouvelles, Pêche
0

Le travail est au rendez-vous pour Conception navale FMP de Newport où la demande est telle que l’entreprise construisant des bateaux de pêche devra doubler sa superficie de travail. En 2012, alors que les pêcheurs Francis, Francis Jr et Matthew Parisé entreprennent de rénover le bateau familial, le BEL ONIL, le père et les deux fils étaient loin de se douter qu’ils détiendraient leur propre chantier naval quelques années plus tard et qu’ils construiraient des bateaux de pêche pour des clients de tout l’est du pays. Leur crabier semi-hauturier avait besoin d’une cure de rajeunissement. Avec la collaboration de Soudure Jones et 8 employés, celui-ci a été complètement refait et allongé, entre deux colonnes de conteneurs faisant office de bâtiment de travail. «Ça a été une grande réussite. À partir de là, on a décidé d’offrir le service de réparation pour d’autres bateaux», raconte Matthew Parisé, secrétaire et copropriétaire de Conception navale FMP. De succès en succès, les trois membres de la famille Parisé décident de mettre sur pied un chantier naval pour offrir la construction de nouvelles embarcations. En 2017, ils investissent plus d’un million en infrastructures pour y parvenir, en construisant un bâtiment adapté à leurs activités. Le 22 novembre 2018 restera un moment inoubliable pour les propriétaires du chantier Conception Navale FMP avec la livraison d’un premier navire, le CAP AU VENT, un crabier semi-hauturier à la fine pointe de la technologie et propriété de Pêcheries François Inc., de Cap-d’Espoir. Au printemps 2019 et pour le bénéfice de Gilles Chapados, de Gascons, le chantier naval livre son premier homardier, le TI-WILLY, construit en aluminium, une nouveauté dans le secteur. Inspirés par des concepts venus d’ailleurs dans le monde, ils avaient constaté qu’il n’est pas coutume d’utiliser cette matière au Québec pour la construction de bateaux de pêche. Ils optent pour un matériau moins sujet à la corrosion donc plus durable, solide et recyclable. Le carnet de commandes ne tarde pas à se remplir. Des homardiers et des crabiers veulent ce type d’embarcation. «Ce qui nous différencie des autres constructeurs de bateaux de pêche, c’est qu’on fait tout sur mesure, pour donner au capitaine le bateau de ses rêves. Ailleurs, on va souvent utiliser des moules pour construire les bateaux. Ici, on y va vraiment selon les besoin des propriétaires, il n’y aura pas une série de bateaux pareils», précise Matthew Parisé. Les affaires vont tellement bien pour e chantier naval de Newport, qui embauche désormais 27 personnes, que ses dirigeants entrevoient déjà un agrandissement de leurs installations actuelles. «On doit doubler notre superficie et on prévoit embaucher un total d’environ 35 personnes à l’année, parce que le carnet de commandes n’arrête pas de se remplir», témoigne Matthew Parisé. Celui-ci ajoute qu’un million de dollars supplémentaire sera investi pour y arriver. En parallèle avec les activités de construction, les membres de la famille Parisé sont également pêcheurs, ce qui leur permet de comprendre les besoins et réalités de leurs clients. «Mon père pêche depuis plus de quarante ans, je pêche depuis environ 15 ans, on comprend quand les clients nous parlent de ce  qu’ils veulent sur leur bateau», explique M. Parisé.

 

NOS CHANTIERS NAVALS page 19 – Volume 32,4 Septembre-Octobre-Novembre 2019

300 X 250 ZF
300 X 250 Mirapakon
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 BAPAP
300 X 250 Diesel-Bec
300 x 250 Trinav
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Raymarine
300 X 250 Pétroles Poirier
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Polymos
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Kohler Marine
300 X 250 Wajax Volvo Penta
300 X 250 Wajax MTU

À propos de l'auteur : 

Ariane Aubert Bonn
aubertbonnariane@gmail.com'

Nos partenaires

ÉPAQ
MAPAQ
AQIP
Comité sectoriel de main d'oeuvre des pêches maritimes

Abonnez-vous

Connexion des abonnés

Lost Password?

Réseaux sociaux

Nous Contacter

Journal Pêche Impact

167, Grande-Allée Est
Grande-Rivière (Québec) G0C 1V0

Téléphone : (418) 385-2126
Télécopieur : (418) 385-2888

Courriel : pecheimp@globetrotter.net