dimanche, mai 19, 2024
AccueilNouvellesActualitésMerinov réalise une vaste consultation auprès de l’industrie

Merinov réalise une vaste consultation auprès de l’industrie

Pour identifier les grands enjeux présents et à venir, Merinov a mobilisé toutes ses équipes afin d’écouter les acteurs de l’industrie.

En février et mars dernier, Merinov a mené une grande consultation sectorielle afin de mieux connaître les besoins futurs de l’industrie des pêches, de l’aquaculture, de la transformation et de la biotechnologie marine dans le but d’orienter ses plans d’action et son offre de services.

Cent-cinquante-neuf entreprises, partenaires et acteurs du milieu ont été invités à participer à une entrevue téléphonique  ou en personne d’une durée de 60 à 90 minutes avec l’un de ses experts.

Étant le plus important centre intégré de recherche appliquée dans les domaines de la pêche, de l’aquaculture, de la transformation et de la valorisation des produits aquatiques au Canada, Merinov a fait appel à l’ensemble de ses équipes.

Selon David Courtemanche, directeur général de Merinov, «Compte tenu du contexte actuel de grands bouleversements dans le milieu des pêches, il était crucial de sonder directement l’industrie afin de bien identifier leurs priorités pour les prochaines années. Nous avons constaté une très forte volonté de la part des acteurs de l’industrie de répondre aux questions alors que soixante-huit répondants ont accepté de se livrer à l’exercice.»

Bien que la plupart des répondants se spécialisent dans un domaine, près de 20 % d’entre eux ont des activités diversifiées pouvant toucher deux secteurs ou plus. Ceux-ci pouvaient donc s’exprimer sur plus d’un sujet.

Des échanges fructueux

La consultation a permis de mettre en lumière une multitude de défis auxquels ces secteurs sont confrontés au Québec.

«Les échanges ont été extrêmement fructueux et ont permis d’avoir un aperçu des enjeux majeurs identifiés par les répondants, tout en mettant en évidence des pistes d’action potentielles pour relever ces défis et promouvoir le développement durable de ces industries vitales pour les régions de l’est du Québec», selon David Courtemanche, directeur général de Merinov.

Il ressort de cette consultation que l’innovation et la durabilité sont au cœur des préoccupations des acteurs de l’industrie. Que ce soit dans le domaine de l’aquaculture, de la biotechnologie, de la pêche ou de la transformation, les répondants ont unanimement souligné l’importance cruciale de l’investissement dans la recherche et le développement pour améliorer les techniques de production, réduire les impacts environnementaux et accroître la compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux.

Des secteurs diversifiés, une vision commune

Dans le secteur de l’aquaculture, par exemple, la nécessité d’améliorer les procédés de culture et d’élevage, de traitement de l’eau et d’optimisation des techniques de reproduction a été largement mise de l’avant. De même, la diversification des activités et des marchés, notamment par le développement de la culture d’algues, est apparue comme une piste prometteuse pour assurer la pérennité de ce secteur.

En ce qui concerne les biotechnologies, les répondants ont souligné le besoin criant de renforcer les compétences en culture d’algues et d’accéder à des laboratoires et équipements de recherche de pointe. L’innovation dans le développement de nouveaux produits et l’exploration de nouveaux marchés ont été identifiées comme des leviers essentiels pour stimuler la croissance de ce secteur émergent.

Dans le domaine de la pêche, la gestion durable des ressources dans un contexte de changements climatiques, le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre qualifiée ainsi que la diversification des marchés d’exportation ont été cités comme des défis majeurs. Les répondants ont appelé à une révision régulière des politiques de pêche, à des mesures incitatives pour attirer les travailleurs qualifiés et à des efforts pour promouvoir les produits de la pêche québécois sur les marchés nationaux et internationaux.

Enfin, dans le secteur de la transformation, outre le défi du manque de main-d’œuvre, l’optimisation des opérations, la certification et traçabilité des produits et la diversification des marchés ont été identifiées comme des priorités pour garantir la viabilité et la compétitivité de l’industrie. L’investissement dans la recherche et le développement, notamment dans le domaine de la valorisation des coproduits, est apparu comme une nécessité pour stimuler l’innovation et répondre aux demandes changeantes du marché.

Cet exercice aura permis de confirmer l’importance cruciale de l’innovation, de la durabilité et de la collaboration entre les différents acteurs de l’industrie pour surmonter les défis auxquels sont confrontés les secteurs des pêches, de l’aquaculture et de la transformation au Québec. Les répondants s’entendent pour dire qu’en adoptant une approche proactive et en investissant dans des solutions novatrices, il est possible de faire face aux défis actuels et de créer un avenir prospère et durable pour ces industries essentielles à l’économie du Québec.

CONSULTATION – page 13 – Volume 37,2 Avril-Mai 2024

300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Polymos
300 X 250 Marentrack
300 x 250 Trinav
300 X 250 GREMM
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 AssurExperts Clovis Morris
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Merinov
ARTICLES RELIÉS
- Annonceurs -
300 X 250 Merinov
300 X 250 Entreprises Léo Leblanc
300 X 250 Techno Soude Marine
300 X 250 Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan
300 x 250 Trinav
300 X 250 Desjardins
300 X 250 Wajax MTU
300 X 250 Chantier naval Forillon
300 X 250 AssurExperts Clovis Morris
300 X 250 GREMM
300 X 250 Mackay Marine
300 X 250 Marindustriel
300 X 250 Hydraunav
300 X 250 Harnois Énergies
300 X 250 Marentrack
300 X 250 Polymos

POPULAIRES